Fiche méthode de l’explication d’un document historique

Publié le par Nino Lashkhi

Avertissement : L’explication de document est l’analyse d’un seul document accompagné généralement de 4 ou 5 questions ; ce n’est pas une étude d’un ensemble documentaire (où il s’agit là d’étudier un ensemble documentaire sur un même thème avec souvent 5 documents où il faut faire l’analyse par questions puis une réponse organisée)

Le document à expliquer est de nature variable, très souvent un texte mais ce peut être aussi de l’iconographie (photographie, gravure, caricature, dessin …), des tableaux de statistiques ou graphiques. Cette épreuve est spécifique à l’histoire : Cela suppose des connaissances personnelles solides et précises sur le thème général dans lequel il s’inscrit.

Principes : Prendre connaissance des informations périphériques : le titre (qui indique l’idée essentielle), la date, la source …

Lire très attentivement le document lorsqu’il est écrit. Les « coupes » sont-elles nombreuses ?

L’observer minutieusement si c’est de l’iconographie pour pouvoir correctement le décrire et l’analyser.

Recenser ce qui doit être expliqué (termes spécifiques, allusions, faits marquants …) Préparer au brouillon le canevas de vos réponses, et seulement le canevas. Ne surtout pas écrire toutes vos réponses au brouillon, vous seriez pris par le temps.

Préparer au brouillon le canevas de vos réponses, et seulement le canevas. Ne surtout pas écrire toutes vos réponses au brouillon, vous seriez pris par le temps.

Utiliser et respecter le questionnaire (d’abord son ordre !) : Le document est accompagné de questions qui vous guident afin que ces réponses constituent une analyse organisée.

Respecter les consignes, le sens des questions et de l’intitulé des questions pour ne pas répondre à côté. La première question est proche de la présentation du document, c’est un peu son introduction. On vous interrogera souvent sur un des points précis de présentation c’est-à-dire la nature du document, la date de sa création et donc son contexte historique (les « circonstances »), la carrière ou/et les fonctions de son auteur, l’analyse (présentation rapide des principaux thèmes abordés).

Les questions suivantes correspondent à ce qui serait les différentes parties d’un développement ; elles permettent une analyse plus fine du document. Il arrivera souvent que certaines questions prennent le document comme prétexte, qu’on vous demande d’élargir et de répondre à partir de vos connaissances personnelles à la question posée sur un thème que le document aborde allusivement. Enfin, et c’est de plus en plus rare, la dernière question permet de conclure c’est-à-dire de montrer l’originalité, l’intérêt et la portée historique du document ou des faits étudiés.

Les pièges à éviter :

  • La « paraphrase », développement verbeux et diffus, qui répète sous une autre forme le document … qui donc n’apporte rien à sa compréhension. Interdisez-vous donc les formules du style : « l’auteur dit que …, affirme que …. » cela vous conduira à faire de la paraphrase.
  • La « dissertation », défaut qui se manifeste surtout quand les références au document sont insuffisantes. N’oubliez pas que c’est un document à expliquer ; pas des connaissances à plaquer. Vos réponses aux questions doivent être toujours précises, concises (brèves)
  • évitez les digressions.
  • avec des exemples localisés, datés et maîtrisés. Il est OBLIGATOIRE que vous citiez les passages empruntés au document quand c’est un texte entre guillemets (vous n’en êtes pas l’auteur) ou que vous disiez le numéro de la ligne en question.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article